Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Ministère public zurichois soupçonne l'homme extradé depuis l'Espagne de l'assassinat d'une femme de 87 ans, le 4 juillet 1997 à Küsnacht (photo symbolique).

Keystone/AP dapd/NIGEL TREBLIN

(sda-ats)

La police a arrêté l'assassin présumé d'une octogénaire, 20 ans après les faits survenus à Küsnacht (ZH). Il a été interpellé en Espagne, puis extradé vers la Suisse, mais pour un autre délit. Lors de cette procédure, des soupçons de meurtre se sont portés contre lui.

Le Ministère public zurichois a confirmé à l'ats que l'homme extradé - un Italien âgé aujourd'hui de 74 ans - pourrait bien être l'auteur du meurtre survenu en juillet 1997. Les indices permettant de le soupçonner sont concrets. Le Blick a révélé l'information dans son édition de mercredi.

Le suspect a été extradé vers la Suisse en mai. Une enquête pénale avait été ouverte contre lui pour le braquage d'une bijouterie à Thoune (BE) fin septembre 2016.

Il est accusé de vol à main armée, séquestration et contrainte sexuelle, a précisé à l'ats le Département fédéral de justice et police (DFJP). D'après le Blick, l'homme aurait abusé sexuellement de la fille mineure du bijoutier.

D'une extrême violence

La Suisse va transmettre aux autorités espagnoles une demande formelle complémentaire pour étendre la procédure d'extradition à l'enquête sur le meurtre de Küsnacht. Le Ministère public zurichois a ouvert une enquête pénale pour assassinat.

Le 4 juillet 1997, une femme âgée de 87 ans - millionnaire selon le quotidien alémanique - a été découverte ligottée et sans vie dans sa cave. Elle a succombé à des blessures subies lors d'une agression d'une extrême violence.

ATS