Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Trois partis tiennent samedi leur assemblée des délégués. L'UDC se réunit à Zoug sur le thème des étrangers criminels, les Verts discutent à Baar (ZG) de leur initiative pour une transformation écologique de l'économie et le Parti évangélique suisse (PEV) fixe à Weinfelden (TG) ses mots d'ordre pour les votations du 28 novembre.
Ces assemblées seront sans aucun doute aussi l'occasion d'échanges informels sur les successions de Moritz Leuenberger et de Hans-Rudolf Merz au Conseil fédéral. Ce d'autant plus que tant les écologistes que l'UDC n'ont pas caché leur intérêt pour une éventuelle candidature.
Sinon, l'ordre du jour de la réunion de l'UDC prévoit d'arrêter les mots d'ordre sur son initiative sur le renvoi des étrangers et sur celle du PS pour des impôts équitables. Ces deux objets seront soumis en votation le 28 novembre.
Le président de l'UDC Toni Brunner a déjà annoncé le rejet du contre-projet à l'initiative sur les étrangers. Cette proposition serait inefficace, ancrerait dans la Constitution le droit international et empêcherait l'expulsion de criminels lourdement condamnés, selon l'UDC.
Les délégués des Verts se prononceront quant à eux sur leur projet d'initiative pour un transformation écologique de l'économie, ou "Green New Deal". Ils comptent lancer leur texte lors de l'année électorale 2011.
Dans le domaine de l'égalité homme-femme, un document de position présentant plusieurs revendications leur sera soumis pour approbation. Une première mouture avait été rejetée par les délégués en janvier 2010. Les délégués formuleront également des recommandations pour les votations du 28 novembre 2010. Le PEV en fera de même.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS