Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après l'UDC et les Vert'libéraux la semaine passée, le PLR avait aussi choisi le Tessin pour son assemblée samedi. Les délégués réunis à Lugano ont adopté un papier de position demandant des mesures contre le franc fort. Ils ont également rejeté les deux initiatives soumises au vote le 8 mars.

Le président du Parti libéral-radical (PLR) Philipp Müller a critiqué le renforcement de l'Etat intervenu ces quatre dernières années. Dans le contexte du franc fort, il a plaidé pour moins de bureaucratie et moins d'impôts pour les entreprises.

Il ne faut pas réagir à la force du franc avec davantage de subventions, a estimé le conseiller national argovien. Ce ne sont pas les entreprises qui ont failli, selon lui, mais les politiciens: "La gauche et le centre ont péjoré les conditions-cadre".

Double non

Devant les 243 délégués, le président a critiqué la "rage de réglementation" des autres partis, citant l'initiative du PDC pour défiscaliser les allocations familiales et celle du PVL visant à remplacer la TVA par une taxe sur l'énergie.

Sans surprise, ces deux textes ont été rejetés à une large majorité. La conseillère nationale Kathy Riklin (PDC/ZH) a tenté en vain d'expliquer que dans le contexte du franc fort, "plus d'argent dans le porte-monnaie des familles et le meilleur programme conjoncturel". Elle n'a pas été entendue: les délégués ont rejeté l'initiative "Aider les familles" par 211 voix contre 4.

L'initiative des Vert'libéraux n'a pas eu plus de succès: elle a été rejetée par 207 voix contre 2. Pour le conseiller aux Etats Fabio Abate (PLR/TI), une acceptation provoquerait une hausse massive des coûts énergétiques qui toucheraient principalement les PME et la classe moyenne, avec à la clé des faillites par milliers.

Bureaucratie superflue

Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a de même déclaré que le marché suisse du travail doit être libéré à petits pas de la bureaucratie superflue et renforcé par un gros effort de formation. Ainsi, la Suisse pourra continuer sur la voie du succès malgré le franc fort.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS