Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lugano TI - Le PLR lance une fronde contre la politique énergétique et climatique de la gauche. Réunis en assemblée à Lugano, quelque 200 délégués du parti bourgeois ont adopté un papier de position prônant l'assainissement des bâtiments et la lutte contre l'éco-bureaucratie.
La stratégie des écologistes fleur bleue de la gauche ne fait qu'affaiblir l'économie suisse, a tonné le président Fulvio Pelli. L'introduction répétée de nouvelles taxes alourdit la bureaucratie et rend particulièrement difficile le travail des PME, a poursuivi le conseiller national tessinois.
Une protection climatique efficace passe avant tout par l'assainissement des anciens bâtiments: tel est le coeur de la stratégie du comité directoire du PLR approuvée par les délégués.
Quant aux bâtiments demandant des travaux d'assainissement trop importants, ils doivent être détruits et remplacés.
Autre revendication du parti bourgeois en matière d'efficience énergétique: l'installation d'au moins un collecteur solaire thermique sur "chaque toit qui s'y prête en Suisse d'ici 2040".
Parmi les autres points forts du papier de position figure la lutte contre la bureaucratie en matière d'environnement. Des lois trop complexes ralentissent notamment la mise en pratique de mesures favorables au climat.
Les impôts sur les sources d'énergie, et plus particulièrement la taxe sur le CO2, ne doivent plus être augmentés, a également estimé le PLR.
Au menu de l'assemblée tessinoise figurait un autre thème d'envergure: la révision de l'assurance chômage. C'est à l'unanimité que les délégués ont dit "oui" à ce texte, qui devrait être soumis au peuple le 26 septembre prochain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS