Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les caisses maladie ne devraient plus pouvoir pratiquer à la fois l'assurance de base et l'assurance complémentaire. Après l'échec de l'initiative populaire réclamant davantage de transparence, le comité de médecins a déposé les 63'000 signatures recueillies sous forme d'une pétition.

Le texte demande au Conseil fédéral et au Parlement d'ancrer dans la loi sur l'assurance maladie (LAMal) la séparation complète de l'assurance de base et des complémentaires. L'initiative populaire, qui n'a pas réussi, fin mars, à récolter les 100'000 signatures exigées, souhaitait que ce principe soit inscrit dans la Constitution.

Le comité d'initiative estime que la transparence de l'assurance maladie est une condition indispensable pour rétablir la confiance des partenaires, écrit-il vendredi dans un communiqué. Comme il juge que son initiative "Halte à la confusion entre assurance de base et assurance complémentaire" a trouvé un large écho, il a déposé les 63'080 signatures le 17 août à la Chancellerie fédérale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS