Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dans le canton de Vaud, le subside moyen est passé de 175 francs en 2006 à 217 francs en 2016.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Plus de 200'000 Vaudois ont bénéficié en 2016 d'un subside pour leur prime d'assurance maladie obligatoire. Quelque 66'800 personnes bénéficiaires de prestations complémentaires (PC AVS/AI) ou du revenu d'insertion (RI) ont reçu un subside complet.

Pour les 133'500 autres, il a été partiel. Alors qu'il y a dix ans un Vaudois sur cinq touchait un subside (21%), plus du quart de la population est concerné en 2016, indique Statistique Vaud mardi dans un communiqué. Durant cette période, l'effectif des bénéficiaires de subsides complets a augmenté de 15'500 personnes (+33 %). En 2016, 55% d'entre eux sont bénéficiaires de PC AVS/AI et 45 % du RI.

Les subsidiés complets sont majoritairement des personnes seules. Elles représentent 68% des ménages bénéficiaires du RI et 81% des ménages bénéficiaires de PC AVS/AI.

Plafond relevé

Le nombre de subsidiés partiels a connu une augmentation encore plus importante (+45 % entre 2006 et 2016). Cette hausse s'explique notamment par la décision de la Confédération d'obliger dès 2006 les cantons à réduire de 50% au moins les primes des enfants vivant dans des ménages à revenus bas ou moyen.

De plus, le canton de Vaud a relevé à plusieurs reprises le plafond de revenu donnant droit à un subside. Les bénéficiaires de subsides partiels vivent essentiellement en famille (81%).

Le subside moyen est passé de 175 francs en 2006 à 217 francs en 2016. Cette augmentation n'a cependant pas suffi à compenser l'augmentation des primes, puisque la part restant à charge des subsidiés a elle aussi augmenté de 84 à 95 francs.

526 millions de francs

En 2016, les dépenses pour les subsides dans le canton s'élèvent à 526 millions de francs, alors qu'elles atteignaient 300 millions en 2006. En 2015, le subside moyen vaudois (201 francs) est plus élevé que la moyenne suisse (153 francs). Il permet de couvrir 68% de la prime contre 56% en moyenne suisse.

Le financement est assuré à 57% par le canton et les communes (contre 42% en moyenne suisse) alors que cette part ne s'élevait qu'à 35% en 2006. Le solde est couvert par la Confédération.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS