Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ATE a décerné son prix 2012 de la voiture la moins polluante à gasmobil SA pour sa Fiat 500 erdgas turbo MTA. L'organisation estime que les véhicules électriques ne joueront qu'un rôle marginal ces dix prochaines années, même si la voiture du futur sera électrique.

Pour la présidente centrale de l'Association transports et environnement (ATE) et conseillère nationale verte Franziska Teuscher (BE), un grand choix de modèles relativement peu nuisibles au climat s'offre déjà aux acheteurs. Mais, selon elle, l'offre pourrait encore s'étoffer de modèles moins polluants.

"Il est du devoir du Conseil fédéral et du Parlement de mettre en place des prescriptions et des incitations pour parvenir à réduire encore les émissions de CO2", a expliqué Mme Teuscher. En attendant, constate l'ATE, les voitures à moteur diesel ou à essence continueront à dominer le marché encore longtemps.

On assiste aussi à "une bataille des technologies de propulsion", a commenté Stefan Bratzel, responsable du "Center of Automobile Management" de la Haute-Ecole d'économie de Bergisch Gladbach (D). Selon lui, les voitures à propulsion hybride vont gagner en importance ces prochaines années.

ATS