Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Rafael Nadal préparera le prochain Wimbledon au tournoi de Halle, en Allemagne, et non plus au Queen's à Londres, pour échapper au fisc britannique qu'il juge trop gourmand.
L'Espagnol, no 2 mondial, l'a expliqué dans le "Times" de jeudi. "La vérité est qu'au Royaume-Uni, vous avez une fiscalité lourde", a-t-il déclaré, expliquant que les autorités britanniques taxaient lourdement ses parraineurs. "C'est très difficile. Je joue au Royaume-Uni et je perds de l'argent. J'ai fait beaucoup d'efforts depuis quatre ans, mais c'est de plus en plus difficile de jouer au Royaume-Uni. C'est trop", a ajouté Nadal.
Soupçonné d'avoir simplement cédé à la promesse d'un plus gros chèque à Halle, que des médias ont évalué à un million de dollars, le Majorquin a démenti: "Ce n'est pas vrai."
Le régime fiscal britannique stipule que les vedettes du sport sont imposées non seulement sur leur cachet, à hauteur de 50%, mais aussi sur une fraction de leurs revenus en provenance du monde entier, en fonction du temps qu'ils passent au Royaume-Uni pendant l'année.

ATS