Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le boa constricteur mesurait 1,6 mètre (archives).

KEYSTONE/AP/Andre Penner

(sda-ats)

"J'ai un boa constricteur collé au visage!" Voilà comment une quadragénaire de l'Ohio a présenté son cas aux pompiers de Sheffield Lake. Arrivés sur place en moins de quatre minutes, les secours ont dû décapiter l'animal pour décoller sa gueule de sa propriétaire.

Passionnée de serpents, la femme de 45 ans a passé un appel désespéré au numéro d'urgence américain 911, jeudi en début d'après-midi, selon plusieurs médias locaux.

"Je n'ai jamais entendu un truc comme cela", laisse échapper l'opératrice après que l'amatrice de reptile lui a expliqué la situation, d'une voix affolée, selon l'enregistrement de l'appel d'urgence mis en ligne par le journal local The Chronicle Telegram.

Au couteau de poche

La victime explique que le boa, qui mesure environ 1,60 m, lui mord le nez, qu'elle est à terre et qu'il y a "du sang partout". Elle dit l'avoir "secouru" la veille, ainsi qu'un autre boa, et avoir 11 serpents en tout, dont 9 pythons.

"Ne bougez pas madame", lui suggère l'opératrice. "Je ne peux pas!", répond-elle. "J'ai peur! Il a attrapé mon nez et il est autour de ma taille!" On entend alors au loin des sirènes de véhicules d'urgence, arrivés sur place en moins de 4 minutes.

Incapables de forcer le serpent à lâcher prise, les services de secours se sont résolus à le décapiter avec un couteau de poche, a expliqué le chef des pompiers de Sheffield Lake au Chronicle Telegram.

La femme a été hospitalisée, mais ses jours ne sont pas en danger, selon la chaîne locale Fox 8 Cleveland.

ATS