Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux militaires patrouillant dans le cadre du dispositif Vigipirate ont été légèrement blessés à l'arme blanche mardi à Nice par un homme qui a été interpellé. Les soldats surveillaient des lieux juifs, protégés depuis les attentats contre "Charlie Hebdo" début janvier à Paris.

La patrouille composée de trois militaires surveillait notamment les locaux du Consistoire israélite de Nice, de Radio Shalom et d'une association israélite situés sur la place Masséna, en plein centre de Nice, a-t-on appris de source policière et auprès de la préfecture. Un des soldats a été blessé au bras et un autre au visage.

L'auteur présumé des coups de couteau a été interpellé. Une enquête a été ouverte et confiée à des magistrats antiterroristes, selon une source judiciaire.

"Je dénonce fermement l'agression violente de cet après-midi de deux militaires chargés de protéger notre cité du risque d'attentat", a déclaré dans un communiqué le maire de la ville, Christian Estrosi. Selon lui, cette agression a été filmée par les caméras de surveillance installées dans sa ville.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS