Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Déployée au Mali en juillet 2013, la Minusma, qui compte environ 12'500 militaires et policiers, est actuellement la mission de maintien de la paix de l'ONU la plus coûteuse en vies humaines (archives).

KEYSTONE/AP United Nations/MARCO DORMINO

(sda-ats)

Un casque bleu a été tué samedi dans des attaques lancées contre un complexe de la force onusienne Minusma et une base de l'armée française Barkhane à Tombouctou, dans le nord du Mali. L'assaut a fait une dizaine de blessés parmi les forces onusiennes.

L'attaque "terroriste" "sans précédent" selon les mots du ministère malien, a eu lieu à 14h10. "Des terroristes portant des casques bleus et circulant à bord de deux véhicules chargés d'explosifs, l'un aux couleurs de l'armée malienne, l'autre portant les lettres 'UN' (ndlr, pour Onu), ont tenté de s'infiltrer dans ces camps", a précisé le gouvernement malien dans un communiqué.

Le premier "a explosé", tandis que le second "a pu être immobilisé". "Les combats ont pris fin vers 18h30", plus de quatre heures après leur début, selon le ministère. Bamako et la Minusma ont assuré que la situation était à nouveau "sous contrôle".

Sept soldats français ont été blessés et une quinzaine (d'assaillants) ont été tués, a précisé dimanche à l'AFP l'état-major français.

Déployée au Mali en juillet 2013, la Minusma, qui compte environ 12'500 militaires et policiers, est actuellement la mission de maintien de la paix de l'ONU la plus coûteuse en vies humaines. Elle avait, avant l'attaque de samedi, perdu plus de 160 Casques bleus, dont 102 dans des actes hostiles, ce qui représente plus de la moitié des soldats de l'ONU tués sur cette période dans le monde.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS