Toute l'actu en bref

Des images de la télévision d'Etat ont montré un bus criblé d'éclats de balles, les fenêtres et pare-brise complètement détruits.

KEYSTONE/EPA/STR

(sda-ats)

Un groupe de coptes qui se rendait à un monastère dans le sud de l'Egypte a été la cible d'une attaque vendredi. Elle a fait au moins 28 morts dans leurs rangs, selon un bilan du ministère égyptien de la Santé.

Selon le ministère de l'Intérieur, les assaillants étaient à bord de trois pick-up quand ils ont attaqué le bus qui amenait les passagers au monastère de Saint-Samuel, dans la province de Minya, à plus de 200 kilomètres au sud du Caire. Ils ont ensuite pris la fuite.

Cette attaque a fait 28 morts selon le ministère de la Santé, cité par la télévision d'Etat. Un responsable de ce même ministère a par ailleurs expliqué qu'un "grand nombre" de victimes étaient des enfants. Les hommes masqués ont ouvert le feu "à l'arme automatique", a indiqué le gouverneur de la province, Essam el-Bedawi.

Des images de la télévision d'Etat ont montré un bus criblé d'éclats de balles, les fenêtres et pare-brise complètement détruits. D'autres images circulant sur les sites des médias égyptiens ont montré des corps sans vie éparpillés dans le sable du désert autour du bus.

Cette nouvelle attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, mais elle intervient alors que la branche égyptienne du groupe djihadiste Etat islamique (EI) mène depuis plusieurs mois une campagne contre la minorité copte.

"Rester unis"

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a convoqué une réunion avec les responsables de la sécurité, a annoncé l'agence de presse officielle égyptienne.

De son côté, l'imam de la mosquée al Azhar, la plus ancienne université islamique au monde, a déclaré que cette attaque avait été conduite en vue de déstabiliser le pays. "J'appelle les Egyptiens à rester unis face au terrorisme sauvage", a dit Ahmed el Tayeb, qui se trouve en visite en Allemagne.

L'Eglise copte a, elle, appelé "à prendre des mesures pour prévenir ces incidents qui ternissent l'image de l'Egypte".

De nombreux attentats ont visé la minorité chrétienne égyptienne ces derniers mois, notamment dans des églises et en particulier dans la cathédrale Saint Marc d'Alexandrie, le mois dernier. Cette attaque-suicide le dimanche des Rameaux a fait au moins 45 morts. Elle a été revendiquée par le groupe EI.

ATS

 Toute l'actu en bref