Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Environ mille personnes ont rendu hommage vendredi à Sacramento lors d'une "parade des héros" aux trois jeunes Américains qui ont neutralisé à mains nues un assaillant lourdement armé dans un train Thalys en août. Ils ont défilé sur un char décoré de ballons.

Les trois amis d'enfance, tous trois originaires des environs de la capitale de Californie, se sont ensuite arrêtés devant le capitole, où le maire de la ville leur a rendu un vibrant hommage, sous les applaudissements. Ils ont prononcé chacun quelques mots de remerciement.

Pendant la célébration, accompagnée d'un survol de l'US Air Force, beaucoup de gens du public étaient également émus et pleuraient, a constaté un journaliste de l'AFP.

Vendredi, journée d'anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, une foule dense s'était rassemblée sous une chaleur de plomb, drapeaux américains en main, près du capitole de Sacramento.

Récompenses et célébrité

Le 21 août, Anthony Sadler et ses amis d'enfance, les militaires Alek Skarlatos et Spencer Stone, alors en vacances en Europe, étaient courageusement intervenus pour désarmer un Marocain dans un Thalys entre Amsterdam et Paris. Leur intervention a empêché ce qui aurait pu tourner au massacre dans ce train bondé, sans qu'aucune vie soit finalement perdue.

Alek Skarlatos, 22 ans, membre de la garde nationale, s'est vu décerner la médaille du soldat, Spencer Stone, la médaille de l'aviateur, plus haute distinction pour un membre de l'US Air Force. Les trois amis et le Britannique Chris Norman ont aussi reçu la Légion d'honneur en France.

Les jeunes Américains, acclamés en héros dans le monde entier, sont devenus des célébrités. Alek Skarlatos va participer à la version américaine de "Danse avec les stars".

Spencer Stone a été reçu cette semaine dans l'émission de "talk show" de Jimmy Kimmel et a avoué avoir reçu "beaucoup de messages Facebook à traduire" d'admiratrices françaises, et d'ailleurs avec "beaucoup d'émoticônes en forme de coeur".

ATS