Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Des attaques terroristes en Grande-Bretagne, France et Allemagne, planifiées au Pakistan, ont été déjouées par les services de renseignement. La nouvelle été rapportée mardi par la chaîne de télévision britannique Sky News, qui citait des sources du renseignement.
Des attaques simultanées étaient prévues à Londres et dans de grandes villes françaises et allemandes, a précisé la chaîne privée. Sky News a ajouté que le projet était avancé mais que les attentats n'étaient pas imminents.
Des activistes basés au Pakistan et ayant planifié ces attaques étaient sous surveillance depuis quelque temps par les services de renseignement, a précisé Sky.
Selon les sources du renseignement cité par la chaîne, les attaques auraient du être similaires à celle de Bombay, en Inde en novembre 2008, quand un commando d'islamistes avait attaqué simultanément plusieurs objectifs, dont des hôtels, dans la capitale économique indienne, faisant 163 morts.
Le projet d'attaques en Europe a été découvert à la suite d'une collaboration entre les services de renseignement britanniques, français, allemands et américains, affirme Sky.
L'Europe en première ligneDès la découverte de ce projet, l'armée américaine a apporté son aide à ses alliés européens pour rechercher au Pakistan les organisateurs de cette vague d'attaques. La divulgation de ces projets terroristes intervient alors que la France a officiellement mis en garde sa population contre un risque d'attentats imminents.
Mercredi dernier, la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, avait affirmé devant le Sénat que les pays occidentaux étaient menacés par une "activité en hausse" de groupes extrémistes islamistes, dont les complots sont de plus en plus durs à déjouer, selon elle.
"Nous constatons tous une activité en hausse de la part d'un éventail de groupes plus divers" qu'auparavant, avait-elle déclaré. Dans une déclaration écrite au Sénat, le chef des services antiterroristes américains, Michael Leiter, avait lui estimé que "l'Europe est le principal objet d'attention d'Al-Qaïda".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS