Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Un paysan indonésien a été sauvagement tué par un tigre de l'espèce de Sumatra, en danger d'extinction. Il travaillait dans sa plantation de cacaotiers, a annoncé jeudi un responsable local.
Le corps à moitié dévoré de Cut Hasan, 48 ans, a été découvert mercredi à l'extérieur de la plantation, deux jours après que le fermier a été vu pour la dernière fois par des villageois de Geumpang, dans la province d'Aceh, sur l'île de Sumatra, a indiqué Syaiful, le chef du village.
"Le tigre a brisé son cou et sa colonne vertébrale. Son abdomen a été éventré et son corps portait la trace de morsures", a-t-il témoigné.
De telles attaques restent rares mais leur nombre a augmenté ces dernières années dans plusieurs régions d'Indonésie, un archipel riche d'immenses forêts tropicales.
La principale raison de ces conflits hommes-animaux, qui font une trentaine de morts d'hommes par an, est la perte d'habitat pour les tigres et les éléphants surtout, chassés par le déboisement et le développement des plantations, notamment de palmiers à huile.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS