Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une voiture s'est lancée contre un portail de l'ambassade avant d'exploser dans le centre du complexe, près de la résidence de l'ambassadeur.

KEYSTONE/AP/VLADIMIR VORONIN

(sda-ats)

Un kamikaze au volant d'une voiture piégée s'est fait exploser mardi devant l'ambassade de Chine à Bichkek, capitale de l'ancienne république soviétique du Kirghizstan. L'attentat a fait plusieurs blessés, ont indiqué les autorités.

"Seul le kamikaze est mort et des gardes de sécurité ont été blessés", a annoncé le vice-premier ministre Jenish Razakov aux journalistes. Une source à la police de Bichkek a précisé à l'AFP qu'une Mitsubishi Delica s'est lancée contre un portail de l'ambassade avant d'exploser dans le centre du complexe, près de la résidence de l'ambassadeur.

Une autre source des services de sécurité de ce pays d'Asie centrale a précisé qu'un "engin explosif" avait été placé dans le véhicule. Selon des médecins locaux, le conducteur de la voiture a été tué et deux membres du personnel de l'ambassade, des kirghizes, ainsi qu'une femme ont été légèrement blessés par l'explosion.

Des habitants de Bichkek ont indiqué à l'AFP que le souffle de l'explosion avait fait trembler leurs maisons et brisé les vitres. Des membres du personnel de l'ambassade de Chine et de celle, toute proche, de l'ambassade des Etats-Unis ont été évacués, a indiqué le service d'urgence kirghize.

Le Kirghizstan, pays enclavé d'Asie centrale, partage une frontière avec la Chine, et plus particulièrement avec sa région ouïghoure autonome du Xinjiang.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS