Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Attentat à Times Square: pas de lien avec Al Qaïda ou les taliban

New York - Les enquêteurs américains rassemblent les indices pour tenter de trouver les responsables de l'attentat à la voiture piégée déjoué samedi soir à New York. Des images de vidéo-surveillance ont permis d'identifier un homme blanc âgé d'une quarantaine d'années.
Selon le chef de la police new-yorkaise, l'individu a retiré une chemise noire à proximité du véhicule piégé. Le maire de la ville, Michael Bloomberg, a pour sa part déclaré qu'il n'y avait pas de preuve permettant d'établir un lien entre cet attentat et Al Qaïda ou une autre organisation.
Les taliban pakistanais ont revendiqué cette tentative d'attentat pour, ont-ils dit, venger la mort le mois dernier de deux chefs d'Al-Qaïda en Irak.
"Si cela avait explosé, je pense qu'il y aurait eu beaucoup de morts et que cela aurait produit une boule de feu", a déclaré le chef de la police new-yorkaise.
Times Square, prisé des touristes et des amateurs de théâtre et baptisé le "carrefour du monde", était noir de monde samedi soir lorsque la voiture a été abandonnée à l'angle de la 45e rue et de Broadway.
Trois bonbonnes de propane ont été découvertes à l'arrière de la voiture. Des feux d'artifice M-88 étaient attachés à l'une des bonbonnes. La police a aussi trouvé des bidons d'essence de 19 litres et deux horloges. L'engin explosif contenait également huit sacs remplis avec ce qui ressemble à de l'engrais.
New York est en état d'alerte depuis les attentats du 11 septembre 2001, lorsque deux avions détournés ont percuté les tours jumelles du World Trade Center, faisant plus de 2600 morts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.