Toute l'actu en bref

Des habitants de Mogadiscio inspectent le site de l'attentat.

KEYSTONE/EPA/SAID YUSUF WARSAME

(sda-ats)

Un attentat-suicide a fait au moins 20 morts et de nombreux blessés dimanche à Mogadiscio, la capitale somalienne, ont indiqué les autorités. Une voiture piégée a explosé dans un marché près d'un carrefour très fréquenté. L'attaque n'a pas été revendiquée.

"Un kamikaze conduisant une voiture s'est fait exploser au milieu du marché, à une heure de grande fréquentation, tuant au moins 20 personnes et faisant de nombreux blessés", a déclaré Ahmed Abulle Afrah, le préfet de l'arrondissement de Wadajir, à Mogadiscio.

Selon des témoins, l'attentat a visé un carrefour très animé du quartier de Madina, dans le sud de la capitale, où se trouvaient de nombreux commerçants, des civils faisant leurs courses et des militaires de faction. Un premier bilan avait fait état de 14 morts et 30 blessés. Selon une autre source, il s'élevait à 39 tués.

Attribués aux shebab

Cet attentat est le premier de ce type à Mogadiscio depuis l'élection le 8 février du nouveau président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed, alias Farmajo. Deux enfants avaient été tués par des tirs de mortier jeudi, le jour de la passation de pouvoir entre Farmajo et son prédécesseur.

Ce type d'attentat est généralement attribué par les autorités aux militants islamistes shebab, chassés de la capitale en 2011, mais qui continuent de contrôler de vastes zones rurales et de mener des attaques contre les militaires somaliens et ceux de la force de l'Union africaine (Amisom), forte de 22'000 hommes.

ATS

 Toute l'actu en bref