Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - L'auteur présumé du double attentat de samedi à Stockholm cherchait à faire exploser sa charge dans un endroit très fréquenté. L'homme originaire du Proche-Orient a probablement bénéficié de complicités, a déclaré le procureur général de Suède.
Le suspect, tué par la seconde déflagration, transportait des explosifs, notamment dans une ceinture. Celle-ci a été actionnée prématurément alors qu'il semblait vouloir se rendre au milieu de la foule dans la gare centrale de la capitale suédoise ou dans un grand magasin, a expliqué le procureur.
"On peut supposer qu'il se dirigeait vers un endroit où il pouvait y avoir le plus de monde possible" a-t-il ajouté: "Si tout avait explosé en même temps, cela aurait pu causer de gros dégâts".
"L'homme a été identifié à 98%", a-t-il précisé. Il s'agit de Taymour Abdulwahab, né en 1981 et originaire d'un pays du Proche-Orient, a précisé le procureur. Le suspect s'était installé en Suède en 1992 et avait acquis la nationalité suédoise six ans plus tard. Il a aussi vécu quelque temps en Grande-Bretagne.
Perquisitions
La police britannique a mené dimanche soir une perquisition dans une propriété du sud de l'Angleterre. Aucune arrestation n'a été effectuée et rien de suspect n'y a été découvert.
Taymour Abdulwahad aurait étudié à l'université du Bedfordshire, fréquentée par de nombreux musulmans, d'après l'organisation américaine "SITE" qui traque les activistes islamistes sur internet.
Père de deux filles
Dans une annonce postée sur un site de rencontres musulman, où il cherchait une deuxième épouse, il se disait marié et père de deux filles. En Suède, le suspect vivait à Tranas, une petite ville à 200 km au sud-ouest de Stockholm, où la police a aussi mené une perquisition.
Samedi après-midi, une voiture contenant des bonbonnes de gaz avait d'abord explosé dans un quartier commerçant de Stockholm. Dix ou quinze minutes plus tard, à 300 mètres de là, la seconde explosion tuait le suspect et blessait légèrement deux passants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS