Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Entre 15'000 et 20'000 personnes étaient réunies dimanche soir devant l'ambassade de France à Copenhague en hommage aux victimes des attentats de Paris de vendredi, selon la police. Le Premier ministre danois Lars Lokke Rasmussen était dans la foule.

"Quelle est la réponse la plus forte à apporter? C'est de continuer à vivre. Ne pas se laisser intimider. Si nous n'osons plus nous installer à une terrasse de café, alors nous avons perdu. Nous insistons sur la démocratie et la joie de vivre", a affirmé le chef du gouvernement devant une foule émue.

Une minute de silence a été observée par les participants dont certains arboraient les couleurs françaises, parmi eux une jeune fille aux lèvres maquillées en bleu, blanc, rouge.

"C'est pour nous un signe très fort de solidarité des Danois avec la France. Ils sont engagés dans le même combat (...), ils se battent pour les mêmes valeurs", a confié l'ambassadeur français au Danemark, François Zimeray.

Ce rassemblement, répondant à l'appel lancé par les mouvements de jeunesse de tous les partis politiques, est le deuxième en deux jours dans la capitale danoise elle-même endeuillée en février par des attentats contre les participants à un débat sur la liberté d'expression et une synagogue.

Samedi, plusieurs centaines de Danois, au premier rang desquels le prince consort Henrik, né Français sous le nom de Henri de Laborde de Monpezat, étaient venus se recueillir et déposer des fleurs devant l'ambassade de France.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS