Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un juge a rejeté mercredi une demande de dernière minute pour reporter le procès du suspect des attentats de Boston, dans le nord-est des Etats-Unis, qui avait fait trois morts en avril 2013. La première audience est prévue le 5 janvier par la sélection des jurés.

Le juge fédéral a également refusé de changer le lieu du procès, comme l'avaient aussi demandé les avocats de l'accusé, Djokhar Tsarnaev, qui risque la peine de mort. Le procès doit durer plusieurs mois.

Les défenseurs de M. Tsarnaev avaient encore insisté lundi pour obtenir un report, arguant qu'ils n'avaient pas eu assez de temps pour préparer le procès. "Seule une préparation adéquate permet un procès juste. Et nous sommes dans une situation où M. Tsarnaev a beaucoup moins de temps pour se préparer que la vaste majorité des accusés qui risquent la peine de mort dans des cas fédéraux", avaient-ils écrit.

Procès déjà reporté

Le juge leur avait déjà accordé un délai de deux mois, repoussant au 5 janvier le procès, initialement prévu le 3 novembre.

Djokhar Tsarnaev, 21 ans, est accusé du double attentat qui avait fait trois morts et 264 blessés le 15 avril 2013. Deux bombes artisanales avaient explosé près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston (Massachusetts, nord-est).

Djokhar Tsarnaev, jeune musulman d'origine tchétchène, naturalisé américain en 2012, a plaidé non coupable. Il est inculpé notamment d'utilisation d'arme de destruction massive ayant entraîné la mort, d'attentat dans un espace public et d'utilisation d'une arme à feu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS