Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police vaudoise met en garde contre les escroqueries aux rétroviseurs sur les parkings. Plusieurs cas ont été signalés depuis février. Les auteurs de ces faux accrochages exigent un dédommagement financier immédiat.

Les auteurs seraient deux hommes circulant à bord d'une voiture immatriculée en France. Ils simulent une collision en émettant par exemple un bruit sourd lors d'un croisement dans un parking. Ils font ensuite semblant d'appeler un carrossier ou un assureur pour justifier leur demande d'indemnisation immédiate en espèces, a expliqué mercredi la police.

Un certain aplomb

A plusieurs reprises, les malfrats ont accompagné leur victime jusqu'à un distributeur à billets, voire jusqu'à son domicile, pour se faire remettre de l'argent. Ils font preuve d'un certain aplomb et menacent parfois d'appeler la police si le paiement n'est pas effectué tout de suite.

La police a lancé un appel à témoins. Elle recommande de ne pas donner suite aux menaces ni aux pressions, de relever l'immatriculation du véhicule et d'appeler le 117.

Pour rappel, en cas d'accrochage avec dégâts matériels sur un parking, les usagers peuvent faire un constat à l'amiable ou prendre un arrangement entre eux. S'il y a des blessés, l'annonce à la police est alors obligatoire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS