Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien président chilien Ricardo Lagos (2000-2006) lors d'un meeting de son parti, samedi dans la capitale Santiago de Chile.

Keystone/EPA EFE/ELVIS GONZALEZ

(sda-ats)

L'ancien président du Chili Ricardo Lagos (2000-2006) a accepté samedi la nomination du Parti pour la démocratie (PPD, centre gauche). A 78 ans, il sera donc son candidat à l'élection présidentielle prévue le 17 novembre prochain.

Avant d'être élu président en 1999, Ricardo Lagos s'était fait connaître dans les années 1980 pour son action en faveur du retour à la démocratie et contre la dictature du général Augusto Pinochet. Il fut notamment en pointe dans la campagne pour le "non" lors du plébiscite organisé en 1988 que M. Pinochet perdit, ce qui l'amena à quitter le pouvoir.

Ricardo Lagos, qui se considère comme un indépendant de gauche, n'est toutefois pas assuré d'être le candidat de la gauche à la présidentielle de novembre, lors de laquelle la présidente Michelle Bachelet ne peut pas constitutionnellement briguer un second mandat consécutif.

Des primaires sont en effet prévues au sein de la "Nueva Mayoria" (Nouvelle majorité), qui inclut le PPD. Il devra y affronter l'ancien journaliste et sénateur Alejandro Guillier, inconnu sur la scène politique il y a encore un an et dont la candidature de renouveau a désormais le vent en poupe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS