Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - La présence militaire américaine en Irak après le retrait total des forces prévu fin 2011 ne se comptera plus qu'en "dizaines" ou en "centaines", a indiqué mercredi un haut responsable de la Maison Blanche. Ces déclarations interviennent à trois semaines de la date prévue pour la fin de la mission de combat des troupes US.
Alors que le chef de l'état-major irakien a jugé mercredi que le retrait total de l'armée américaine fin 2011 serait prématuré, ses troupes n'étant pas en mesure d'assurer la sécurité avant 2020, le conseiller du vice-président Joe Biden pour la sécurité nationale, Anthony Blinken, a assuré que ce retrait aurait bien lieu.
"Nous allons faire en Irak ce que nous faisons dans de nombreux pays avec lesquels nous avons une relation dans le domaine de la sécurité qui inclut la vente d'équipement américain ou l'entraînement de leurs forces", a ajouté M. Blinken.
Bureau de coopérationAu sein de leur ambassade à Bagdad, les Etats-Unis vont créer un "bureau de coopération pour la sécurité" qui servira de lien entre l'armée américaine et les forces de sécurité irakiennes, a souligné ce responsable.
"D'habitude, cela implique un petit nombre de militaires", a développé M. Blinken. "Mais quand je dis petit, je ne parle pas de milliers, je parle de dizaines ou peut-être des centaines, c'est typiquement ce que l'on devrait voir", a ajouté ce proche collaborateur du vice-président Biden, qui supervise le dossier irakien à la Maison Blanche.
L'Irak est toujours sans gouvernement, cinq mois après les élections législatives, et reste le théâtre d'attaques et d'attentats meurtriers.
L'armée américaine, qui compte actuellement environ 64.000 hommes en Irak, doit achever sa mission de combat le 31 août, conformément à la feuille de route annoncée par M. Obama peu après sa prise de fonctions début 2009.
Les 50.000 militaires américains qui demeureront dans le pays après cette date, en particulier pour former l'armée irakienne, devront avoir quitté le pays à la fin 2011.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS