Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins 12 personnes ont été tuées dans trois incidents distincts au Salvador lundi, ont indiqué le Parquet et la police. Les victimes d'exécutions ou de fusillades sont en augmentation dans ce petit pays d'Amérique centrale.

Six travailleurs agricoles ont été assassinés dans une exploitation agricole à Chalchuapa, dans le département de Santa Ana, à 75 km à l'ouest de San Salvador. Selon les autorités, ils ont été exécutés par des gangs sévissant dans la région.

Trois membres d'une même famille ont également été tués dans la ville de San Pedro Perulapan, à 22 km à l'est de la capitale. Le parquet a aussi fait état de la mort de trois employés se trouvant à bord d'un camion transportant du sable, dans le département de La Paz (centre).

1000 meurtres de plus

Les autorités ont évoqué d'autres crimes, ailleurs dans le pays, ce qui pourrait faire monter à 20 le nombre de personnes tuées lundi.

Au premier semestre, 2865 meurtres ont été enregistrés au Salvador, selon les chiffres officiels. Bien plus que les 1840 du premier semestre 2014. Dans ce pays de 6,3 millions d'habitants dont quasiment la moitié vit sous le seuil de pauvreté, les gangs compteraient, selon les autorités, 72'000 membres environ, dont 13'000 emprisonnés.

ATS