Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins vingt soldats auraient été tués samedi dans l'explosion de deux voitures piégées dans l'enceinte d'un club d'officiers de la ville de Deraa, a rapporté une ONG syrienne. Un autre centre militaire a également été visé.

"Les deux voitures piégées ont explosé à quelques minutes d'intervalle dans le jardin se trouvant derrière le club", a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'agence officielle Sana a confirmé l'explosion de deux voitures à Deraa, faisant état de victimes et d'importants dégâts matériels.

Des tentes pour les soldats se trouvent dans le jardin arrière du club, a précisé le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. Un troisième attentat a eu lieu dans le stade de la ville où un centre militaire a été installé, sans faire de victimes, selon l'OSDH.

Villages bombardés

Dans le gouvernorat de Qouneitra au sud-ouest du pays, les forces du régime ont bombardé des villages de la partie démilitarisée du Golan, indique l'OSDH. Il a précisé que des combattants rebelles ont mené une attaque dans la nuit de vendredi à samedi contre un centre de la Sécurité dans le village al-Hourria.

Vendredi soir, le Conseil national syrien s'était choisi un nouveau président. Georges Sabra, un chrétien et ancien communiste est également vétéran de l'opposition syrienne. Il s'est d'ores et déjà engagé à "oeuvrer (...) à accélérer la chute du régime".

Nouveau chef d'opposition

M. Sabra a recueilli 28 voix sur les 41 membres que compte le nouveau secrétariat général du Conseil national syrien (CNS). Sa désignation couronne ainsi le processus de renouvellement des instances de cette coalition d'opposants à Bachar al-Assad.

Des instances déjà critiquées. Ainsi, un des fondateurs du Conseil national syrien (CNS), Adib al Chichakli, a démissionné vendredi pour marquer son désaccord sur l'évolution de l'alliance d'opposition au régime.

Il déplore que la nouvelle assemblée générale du CNS soit dominée par des islamistes et que plus aucune femme n'y siège. "Une génération plus jeune active dans la révolution a également été exclue".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS