Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins 25 insurgés ont péri dans les combats autour de Cheikh Souleimane (nord-ouest d'Alep) selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), alors que l'aviation pilonnait Daraya, en périphérie de Damas. De son côté, la Turquie a officialisé sa demande de déploiement de missiles Patriot.

Au moins 25 insurgés ont péri dans les combats autour de Cheikh Souleimane, situé à 25 km au nord-ouest d'Alep, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG proche des insurgés basée à Londres.

Cheikh Souleimane est désormais le seul obstacle à la "libération" quasi-complète d'une large zone allant de la frontière turque jusqu'à Alep par les rebelles qui ont pris il y a trois jours maintenant une autre base de la région, la Base 46, depuis laquelle le régime bombardait les localités environnantes.

Frappes sur Daraya

L'armée syrienne a également repris ses bombardements aériens et terrestres sur le sud de la capitale Damas et la campagne environnante, toujours selon l'OSDH. Ainsi, l'aviation a bombardé pour la seconde journée consécutive la ville de Daraya. Selon les médias restés fidèles au régime, plusieurs dizaines de "terroristes" ont été tués lors de ces frappes.

L'opposition a elle fait état de sept civils et trois insurgés tués mercredi. Ce bilan s'ajoute aux 23 morts recensés dans les combats en début de semaine.

La ville de Daraya, où la rébellion a établi une administration locale, avait déjà été en août dernier au centre d'une offensive majeure de l'armée pour déloger les combattants de l'Armée syrienne libre (ASL). Les combats avaient fait alors un millier de morts.

Demande officielle d'Ankara

Face au risque de débordement du conflit, l'Otan a annoncé avoir reçu une demande formelle de la Turquie pour le déploiement de missiles de défense anti-aérienne Patriot. "Les Alliés vont en discuter sans délai", a indiqué le secrétaire général de l'Alliance, Anders Fogh Rasmussen, sur son compte Twitter.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS