Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des soldats pakistanais surveillent les alentours des bureaux de vote. Au moins 28 personnes ont été tuées et 35 autres blessées par un kamikaze qui a fait exploser sa charge à Quetta.

KEYSTONE/EPA/BILAWAL ARBAB

(sda-ats)

Au moins 28 personnes ont été tuées et 35 autres blessées par un kamikaze qui a fait exploser sa charge mercredi matin près d'un bureau de vote de Quetta (sud-ouest). Les Pakistanais sont appelés aux urnes pour les législatives.

Le kamikaze "a essayé d'entrer dans le bureau de vote et quand la police a tenté de l'arrêter, il s'est fait exploser", a déclaré à l'AFP un haut responsable de l'administration locale, Hashim Ghilzai. Le bilan a été confirmé par un autre responsable local.

L'attentat, qui n'a pas été revendiqué dans l'immédiat, se produit alors qu'un scrutin tendu se déroule actuellement dans le pays pour élire le prochain Parlement.

Il a été précédé tôt mercredi par une attaque à la grenade dans un bureau de vote du district de Khuzdar, également au Baloutchistan, qui a tué un policier et en a blessé trois autres.

Quetta est la capitale de la province méridionale du Baloutchistan, la plus pauvre et la plus instable du pays. Les attentats y sont fréquents.

Elle a déjà été endeuillée à la mi-juillet par un autre attentat-suicide, qui avait fait au moins 153 morts lors d'une réunion électorale à Mastung, à une quarantaine de kilomètres de Quetta. Le groupe Etat islamique avait revendiqué l'attentat.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS