Toute l'actu en bref

Les violences ont particulièrement augmenté dans l'Etat de Sinaloa.

KEYSTONE/EPA EFE/JUAN CARLOS CRUZ

(sda-ats)

Au moins 35 personnes ont été tuées au cours du week-end au Mexique, selon des responsables locaux, dans un contexte de montée de la violence entre des gangs de trafiquants de drogue. Le nombre d'assassinats atteint un niveau jamais vu depuis 2011.

Les affrontements entre gangs ont augmenté dans l'Etat de Sinaloa depuis l'arrestation l'an dernier du narcotrafiquant Joaquin "El Chapo" Guzman, extradé en janvier vers les Etats-Unis.

La multiplication de ces affrontements trouve aussi sa source dans la lutte pour le contrôle des champs de pavots à opium, utilisés dans la fabrication d'héroïne, drogue dont la demande en provenance des Etats-Unis est en forte hausse depuis quelques années.

ATS

 Toute l'actu en bref