Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le convoi des forces de sécurité est tombé dans une embuscade tendue par des islamistes (Keystone archives/image symbolique).

KEYSTONE/EPA/MOSTAFA DARWISH

(sda-ats)

Au moins 35 policiers et soldats égyptiens ont été tués dans des affrontements avec des combattants islamistes dans l'oasis de Bahariya, à 370 km au sud-ouest du Caire, a-t-on appris vendredi de sources sécuritaire et médicale. Des islamistes ont aussi été abattus.

Les forces de sécurité continuent de fouiller cette zone désertique du pays, indique un communiqué du ministère de l'intérieur, en évitant de donner un bilan de ses membres tués.

Selon les sources sécuritaires, les policiers s'étaient rendus dans cette région isolée pour vérifier un renseignement sur la présence dans une maison de huit militants du groupe Hasm, organisation responsable de plusieurs attaques contre des magistrats et des policiers l'an dernier au Caire.

Pendant l'opération, un convoi composé de quatre SUV et d'un véhicule du ministère de l'intérieur est tombé dans une embuscade tendue par les islamistes, qui ont fait exploser des bombes à son passage et l'ont attaqué au lance-roquettes, a dit un responsable des services de sécurité de Guizeh.

Les autorités égyptiennes accusent le groupe Hasm d'être le bras armé des Frères musulmans, organisation qui a été interdite en 2013. La confrérie dément cette accusation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS