Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'église de Tanta, à 90 km au nord du Caire, frappée par une explosion dimanche matin

KEYSTONE/EPA/KHALED ELFIQI

(sda-ats)

Deux attentats revendiqués par le groupe Etat islamique (EI) ont visé dimanche des églises coptes en Egypte. Ils ont fait au moins 27 morts dans la ville de Tanta et 16 morts à Alexandrie.

L'attentat d'Alexandrie, la grande ville du nord, a été perpétré par un kamikaze "équipé d'une ceinture explosive", qui a tenté de pénétrer dans l'église Saint-Marc à l'intérieur de laquelle se trouvait le pape copte orthodoxe Tawadros II à l'occasion de la fête des Rameaux. Mais ce dernier avait quitté l'église avant l'attentat.

Des policiers ont tenté d'empêcher le kamikaze de passer à l'acte mais c'est alors que ce dernier s'est fait exploser, selon le ministère égyptien de l'intérieur.

L'Eglise copte a précisé que son chef n'avait pas été atteint et qu'il se "porte bien". Les autorités égyptiennes n'avaient pas encore déterminé comment l'attentat de Tanta avait été commis.

Revendiquées par l'EI

Les deux attaques ont été revendiquées en début d'après-midi par l'EI. Sa branche égyptienne avait d'ailleurs récemment appelé à viser la communauté copte.

Le premier attentat a eu lieu peu avant 10h00 du matin en pleine célébration des Rameaux dans l'église Mar Girgis (Saint-George) de Tanta, une grande ville située à une centaine de kilomètres du Caire, dans le delta du Nil. Le bilan s'est rapidement alourdi, montant à 27 morts et 78 blessés, selon le ministère de la santé.

"L'explosion a eu lieu aux premiers rangs, près de l'autel, durant la messe", a précisé le général Tarek Atiya, adjoint du ministre de l'intérieur en charge des médias.

Scènes d'horreur

"Il y a eu une énorme explosion dans la nef", a témoigné une femme présente dans l'église Saint George de Tanta. "Il y avait des flammes et de la fumée partout et les blessures sont très graves. J'ai vu les intestins de blessés et certains avaient les jambes complètement arrachées", a-t-elle raconté à Reuters par téléphone.

Quelques heures plus tard, une autre explosion a eu lieu à l'église Mar Morcos (Saint-Marc) à Alexandrie. Elle a fait 16 morts, dont trois policiers et 41 blessés, selon le ministère de la santé.

A Tanta, des images diffusées par la chaîne de télévision privée Extra news ont montré le sol et les murs de l'église couverts de sang, ainsi que des bancs en bois détruits. Après avoir inspecté les lieux, la police a établi un cordon de sécurité devant lequel plusieurs personnes étaient rassemblées pour crier leur colère, a constaté une journaliste de l'AFP sur place.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS