Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jakarta - Au moins 56 personnes ont été tuées et 24 portées disparues après des pluies torrentielles ayant provoqué ces derniers jours des glissements de terrain dans la province indonésienne de Papouasie occidentale, a-t-on appris ce mardi de source officielle. Le nombre de blessés s'élève à 81.
"Le bilan devrait s'alourdir car les secouristes ont du mal à atteindre les zones touchées", a souligné un responsable des secours, Dani Kismianto, à l'AFP. Certains axes de circulation sont notamment bloqués par des arbres tombés en travers.
Les inondations et glissements de terrain ont été provoqués par de très fortes pluies tombées dimanche et lundi dans le district de Teluk Wondama, une région très reculée et montagneuse à l'extrême est de l'archipel indonésien. Des témoins ont raconté que la plupart des morts avaient été surpris par la montée des eaux et emportés.
Le ministre des Affaires sociales, Agung Laksono, a indiqué que les inondations avaient endommagé de nombreuses habitations ainsi que des écoles et des ponts. "Le gouvernement a envoyé de la nourriture et des médicaments. Nous essayons aussi d'évacuer les blessés", a précisé un responsable local, Filas Kapissa.
Les recherches sont rendues difficiles par les arbres tombés en travers des voies de circulation. L'Indonésie est régulièrement frappée par des inondations qui font de nombreuses victimes tous les ans.
Les autorités ont récemment mis en garde contre les mauvaises conditions météorologiques que connaît actuellement l'immense archipel, avec une forte augmentation des précipitations ces derniers mois liée à des températures anormalement élevées des eaux maritimes. Cette année, le phénomène "est plus accentué que d'habitude", selon le chef de l'Agence de météorologie, Sri Woro Harijono.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS