Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Manille - La police philippine a abattu un preneur d'otages qui a retenu douze heures durant dans un autocar un groupe de touristes hongkongais. Au moins huit passagers du car ont été tués et un grièvement blessé. Le sort des autres est incertain.
Après l'assaut de la police, quatre otages sont sortis vivants du véhicule. "Le tragique incident s'est achevé par la mort de huit civils innocents", a déclaré le président philippin, Benigno Aquino, qui a présenté ses condoléances aux familles des victimes.
Le bilan a été confirmé par le secrétaire général de la Croix rouge philippine, Gwendolyn Pang, selon qui les corps se trouvaient dans quatre hôpitaux différents.
Le forcené, un ancien policier limogé de 55 ans nommé Roland Mendoza, a été abattu par un tireur d'élite alors qu'il tentait d'utiliser les otages comme bouclier humain.
Quelques minutes avant l'intervention policière, qui a duré plus d'une heure, le preneur d'otages avait affirmé avoir tiré sur deux otages. "J'ai tiré sur deux Chinois. Je vais les finir tous s'ils n'arrêtent pas", avait-il déclaré alors que les policiers prenaient position.
Armé d'un fusil d'assaut
Le preneur d'otages, armé d'un fusil d'assaut M16, était monté lundi matin dans l'autocar garé près d'un parc dans le centre de Manille. Plus d'une vingtaine de personnes étaient à bord.
La police avait alors entamé de longues négociations avec lui. Au fil de la journée, l'homme, qui exigeait de récupérer son emploi et de parler à la presse, avait libéré sept touristes, dont un homme âgé et trois enfants, ainsi que deux Philippins. Le conducteur du véhicule est de son côté parvenu à s'échapper par une fenêtre brisée du véhicule.
Policier honoré en 1986 comme l'un des dix meilleurs officiers du pays, Roland Mendoza avait été renvoyé en 2008, accusé de vol, d'extorsion et d'infractions liées à la drogue.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS