Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Au moins six louveteaux nés de nouveau dans la meute du Calanda

Un piège photographique avait déjà permis de certifier la présence de louveteaux dans le Calanda en août 2014 (archives).

KEYSTONE/AMT FUER JAGD UND FISCHEREI GR

(sda-ats)

Au moins six louveteaux sont nés ces derniers temps au sein de la meute du Calanda, au-dessus de Coire. Il s'agit déjà de la cinquième portée de loups à voir le jour dans le massif situé à la frontière entre les cantons des Grisons et de St-Gall.

Des particuliers ont observé des louveteaux à deux reprises ces derniers jours, indique mercredi l'office grison de la chasse. Un piège photographique a confirmé la présence d'au moins six petits. Leurs parents sont probablement à nouveau la louve F07 et son mâle M30.

Ces quatre dernières années, les observateurs ont repéré la présence de cinq à sept louveteaux à chaque automne, preuves génétiques à l'appui. Les jeunes loups quittent la meute à un âge situé entre 10 mois et 2 ans pour se chercher leur propre territoire. La meute du Calanda compte donc entre huit et dix loups et louveteaux en permanence.

La présence toujours plus fréquente de membres de la meute dans des zones habitées l'automne dernier a incité les autorités grisonnes à donner l'ordre d'en abattre un ou deux d'entre eux durant l'hiver à proximité d'habitations. Elles voulaient que les loups mettent en relation la mort de leur(s) compagnon(s) avec la présence de l'homme.

Aucun loup n'a toutefois été abattu dans le délai imparti, la meute ne s'étant plus montrée présente dans les zones habitées durant l'hiver clément. Seul un braconnier en a abattu l'un des membres en toute illégalité.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.