Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'attentat à la voiture piégée a été immédiatement revendiqué par les islamistes radicaux shebab, qui ont juré la perte du gouvernement fédéral.

KEYSTONE/AP/FARAH ABDI WARSAMEH

(sda-ats)

Au moins six personnes ont été tuées dans l'explosion dimanche matin d'une voiture piégée à Mogadiscio. L'attentat a été immédiatement revendiqué par les islamistes radicaux shebab, qui ont juré la perte du gouvernement fédéral.

Un kamikaze a projeté son véhicule piégé contre les locaux administratifs du district d'Hawlwadag dans le centre de Mogadiscio, a précisé un porte-parole de la capitale somalienne.

Six personnes au moins ont été tuées, a-t-on appris de source policière. Des soldats et des civils sont au nombre des morts. On compte également une dizaine de blessés. Dans leur communiqué de revendication, les shebab avancent un bilan de dix morts.

"L'explosion a été très importante. Elle a touché plusieurs bâtiments voisins, y compris une école coranique et une mosquée. Selon un habitant du quartier, Mohamed Bashir, la plupart des élèves de la madrassa (école coranique) avaient quitté les lieux pour une pause quelques minutes avant l'explosion.

Opérations de guérilla

"Le bilan aurait pu être plus lourd mais par chance, la plupart des élèves étaient en pause au moment de l'explosion. Il y en avait encore quelques-uns dans l'école et certains d'entre eux sont blessés", a-t-il déclaré.

Dans leur communiqué posté sur un de leur site internet, les shebab ont confirmé que la cible de leur attaque était les locaux de l'administration locale. Affiliés à Al-Qaïda, les shebab ont juré la perte du gouvernement fédéral, soutenu par la communauté internationale et les 20'000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Chassés de Mogadiscio en 2011, ils ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides y compris dans la capitale somalienne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS