Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En février déjà, un millier d'autres étaient restés bloqués sous terre pendant une trentaine d'heures à cause d'une coupure de courant provoquée par un orage (archives).

KEYSTONE/EPA/STR

(sda-ats)

Au moins trois mineurs ont été retrouvés morts lundi dans la galerie abandonnée d'une mine d'Afrique du Sud appartenant au groupe Sibanye Stillwater. Ce dernier a collectionné les accidents mortels ces derniers mois.

Les trois victimes faisaient partie d'un groupe de cinq salariés portés disparus dans une partie désaffectée de la mine d'or de Kloof, à l'ouest de Johannesburg, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la compagnie, James Wellsted.

Le Syndicat national des mineurs (NUM) a pour sa part affirmé que quatre mineurs avaient perdu la vie dans cet accident. "Nous n'avons que trois victimes confirmées", a insisté M. Wellsted, ajoutant que des recherches étaient toujours en cours pour retrouver les deux autres salariés du groupe. "Nous ne savons pas encore pourquoi ils sont entrés dans cette zone qui n'était plus en service", a-t-il poursuivi.

Depuis plusieurs mois, une série d'incidents graves a frappé les installations du groupe Sibanye Stillwater. Le mois dernier, sept mineurs sont morts dans l'effondrement d'une galerie de sa mine de Masakhane (nord-est), provoquée par un séisme. En février déjà, un millier d'autres étaient restés bloqués sous terre pendant une trentaine d'heures à cause d'une coupure de courant provoquée par un orage.

"Il semble que les désastres sont à l'ordre du jour chez Sibanye Stillwater. Nous sommes furieux que cette compagnie soit celle qui enregistre le plus de morts", a déploré lundi l'un des responsables du NUM, Peter Bailey.

"Nous ne vendons pas nos vies, nos membres et nos poumons à l'industrie mais juste notre travail pour nourrir nos familles", s'est indigné le syndicaliste.

Les accidents sont fréquents dans les mines d'Afrique du Sud, les plus profondes au monde. En 2016, 73 personnes y sont mortes, selon les statistiques de la Chambre des mines.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS