Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Alger - Une personne a été tuée dans une attaque suicide d'un kamikaze, au volant d'un véhicule piégé, contre une gendarmerie d'un village proche de Tizi Ouzou, en Kabylie. Huit gendarmes ont été blessés.
Le gardien de nuit de la mairie, mitoyenne des locaux de la gendarmerie, a été tué dans l'explosion. L'attaque s'est produite contre la brigade de gendarmerie du village d'Aït Aissi, à une dizaine de km au sud-est de Tizi Ouzou.
L'information n'a pas été confirmée de source officielle. Selon des habitants du village, l'attentat n'aurait pas été perpétré à l'aide d'un véhicule piégé mais d'une bombe placée à proximité des locaux de la brigade.
La plupart des attaques contre les forces de sécurité sont attribuées à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Ses groupes sont notamment actifs en Kabylie.
Une embuscade contre un convoi de gendarmes avait fait onze morts le 30 juin dans l'extrême sud du pays vers Tinzaoutine, non loin de la frontière algéro-malienne. Revendiquée par Aqmi, cette attaque était la plus meurtrière enregistrée ces derniers mois.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS