Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Première mondiale au Stanserhorn (NW): le sommet, qui s'élève à 1850 mètres, est atteignable depuis vendredi avec un téléphérique à ciel ouvert. Le voyage de 2,3 km pour un dénivelé de plus de 1000 mètres, dure quelque six minutes.

L'idée du téléphérique cabriolet, née en 2004, n'a techniquement pas été simple à réaliser, selon les responsables des remontées mécaniques du Stanserhorn. En effet, le toit ouvert ne permet pas de suspendre les cabines à deux étages de manière traditionnelle.

A la place, le téléphérique est porté par des câbles latéraux. Il a été construit à Goldau (SZ) par l'entreprise Garaventa. Initialement chiffré à 24,9 millions, son coût s'élève finalement à 28,1 millions de francs.

Soixante passagers

Quelque 60 personnes peuvent prendre place à bord. La moitié des passagers peut accéder par un escalier à la plateforme supérieure ouverte.

Le téléphérique relie la station intermédiaire de Kälti au sommet du Stanserhorn. La première partie du voyage, entre Stans et Kälti, plaira quant à elle aux plus nostalgiques. Elle est toujours effectuée par le funiculaire bâti en 1893.

ATS