Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La mère de la fillette décédée mardi soir dans une voiture parquée dans un camping à Muzzano (TI), près de Lugano, a enfin pu être interrogée jeudi. Au terme de l'audition, rien n'indique que l'origine du drame ait été intentionnelle.

Les enquêteurs supposent qu'il pourrait s'agir d'un homicide involontaire par négligence, a indiqué la police cantonale tessinoise jeudi dans un communiqué. La mère de la fillette décédée reste donc en liberté.

Les premiers éléments de l'autopsie montrent en outre que la fillette est décédée des suites d'une hyperthermie. L'enquête se poursuit afin de déterminer pourquoi cette dernière s'est endormie seule à l'intérieur du véhicule et combien de temps elle y est restée.

La victime, une fillette du canton de Thurgovie qui passait les vacances avec ses trois soeurs et sa mère au camping du TCS "La Piodella", se trouvait là depuis cinq jours, a déclaré à la radio de la Suisse italienne (RSI) le propriétaire du restaurant du camping.

Forte chaleur

Mardi en fin d'après-midi, il a fait jusqu'à 33 degrés au Tessin, selon MeteoSuisse. Un test du TCS récemment publié a montré qu'un individu risque la mort après quelques minutes déjà s'il se trouve enfermé dans un véhicule en plein soleil.

En Suisse, le dernier décès connu d'un bambin abandonné dans une voiture remonte au mois d'août 2014. Le père avait oublié de déposer son bébé de 16 mois à la crèche avant de se rendre au travail. Il ne s'était rendu compte de sa bévue qu'à la fin de sa journée.

ATS