Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Suisses ne changent guère leurs habitudes en matière d'écoute de la radio. Plus de 80% des plus de 15 ans l'écoutent chaque jour, les Romands un peu moins que leurs compatriotes. La durée d'écoute reste stable elle aussi avec près de deux heures quotidiennes. Les stations publiques de la SSR demeurent largement en tête.

Les Suisses sont un peuple d'auditeurs nés, écrit mardi Mediapulse qui mesure et commercialise les chiffres officiels des auditeurs radio en Suisse. Ces données, qui englobent depuis 2013 la diffusion via Internet, sont utilisées notamment par les publicitaires.

Les Tessinois demeurent les plus fidèles, avec 87,8% d'entre eux qui allument le poste chaque jour. Les Alémaniques les talonnent avec 87,6%. Légèrement en retrait, les Romands ne sont que 83,9%, un taux en baisse d'un point par rapport au premier semestre, et de 0,4 point par rapport au second semestre de 2013.

S'agissant de la durée d'écoute, ce sont cette fois les Alémaniques qui passent devant avec un peu plus de deux heures quotidiennes, en légère hausse par rapport aux six premiers mois de 2014, mais en baisse par rapport à la même période de 2013. Les Tessinois sont juste derrière avec 118,3 minutes.

Romands à la traîne

Là encore, les Romands se situent un cran en dessous, avec 101,5 minutes d'écoute quotidienne. C'est très légèrement mieux qu'au premier semestre 2014 (101,3), mais inférieur de plus de deux minutes au second semestre 2013 (103,7).

En terme de parts de marché, les chaînes de la SSR SRG se taillent la part du lion. Près de deux auditeurs sur trois (65,9%) sont branchés sur une des chaînes publiques. C'est exactement le même taux qu'un an plus tôt et en baisse d'un demi-point par rapport au premier semestre 2014, écrit Mediapulse.

Dans le détail

Les radios privées suisses ont elles aussi quasi retrouvé leur audience du second semestre 2013, avec 24,2% (24,1). Au premier semestre, elles avaient connu une légère baisse (23,5) au profit de la SSR. Les radios étrangères sont marquées par la stabilité, avec une part de marché de 9,9% au second semestre 2014, contre 10,2% six mois plus tôt et 10% un an auparavant.

Au sein de la SSR, La Première reste largement devant avec 37,8% des parts de marché. Suivent Option Musique (9,7%) et Couleur 3 (6,9%). Parmi les radios privées helvétiques, BNJ (RFJ, RJB et RTN) tient le haut du pavé avec 4,5% de parts de marché, devant Lausanne FM (3,3%), Rouge FM (3,1%) et One FM (3%). Avec Radio Chablais (1,9%), cette dernière est celle qui connaît la meilleure progression en un semestre (+0,3 point).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS