Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Galenica va se séparer en deux sociétés cotées indépendantes en 2017 (archives).

KEYSTONE/MONIKA FLUECKIGER

(sda-ats)

Galenica a vu toutes ses activités croître au premier semestre 2016. Le groupe bernois actif dans la santé a enregistré un bénéfice attribuable aux actionnaires en hausse de 21,5%, à 158,9 millions de francs.

Avant déduction des intérêts minoritaires, le bénéfice a augmenté de 23,3% à 194,6 millions de francs, indique mardi Galenica dans un communiqué. Le chiffre d'affaires a pour sa part gonflé de 12,1% à 2,01 milliards.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a gagné 20,2% à 241,3 millions de francs. Le résultat brut d'exploitation (EBITDA) a quant à lui progressé de 21% à 290,7 millions.

Séparation du groupe

La direction a réitéré ses objectifs, notamment celui de séparer le groupe en deux sociétés cotées indépendantes en 2017. Concernant la division Galenica Santé, le groupe bernois entend dépasser une nouvelle fois cette année l'EBIT de l'année précédente. Quant à l'unité Vifor Pharma, l'EBIT devrait ressortir en hausse d'environ 10% par rapport à 2015.

Concernant le groupe dans son ensemble, Galenica prévoit que le bénéfice avant et après déduction des intérêts minoritaires augmentera d'environ 10% sur une base comparable par rapport à l'année précédente.

Toutefois, compte tenu des investissements importants prévus pour accélérer les ventes de Veltassa aux Etats-Unis dans le cadre de l'acquisition déjà annoncée du groupe américain Relypsa, l'EBIT combiné de Vifor Pharma devrait diminuer d'environ 80 millions de francs et le bénéfice 2016 de Galenica avant et après minorités de quelque 90 millions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS