Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Chambre des relations collectives de travail (CRCT) recommande à Merck Serono d'augmenter les indemnités prévues pour les employés licenciés à Genève. Si le groupe pharmaceutique allemand suit cette directive, le conflit social pourrait se désamorcer.

Merck Serono proposait une indemnité d'un mois de salaire par année d'ancienneté alors qu'Unia demandait le double. Le syndicat avait ramené ses prétentions à un mois et demi par année d'ancienneté. Au final, la CRCT recommande de fixer cette indemnité à un mois et un quart par année d'ancienneté.

"Nous sommes satisfaits de cette proposition", ont déclaré vendredi devant la presse plusieurs délégués du personnel. Si Merck Serono concède cette augmentation, la CRCT invite le personnel à accepter le plan négocié lors des quatre séances de la CRCT.

Les délégués du personnel proposeront lors de la prochaine assemblée, qui aura lieu le 26 juillet, de voter pour le consensus. "Cette indemnité accordée à tout le monde pour le tort moral calmerait les esprits", a déclaré vendredi Hubert Godinot, représentant du personnel.

Au minimum 25'000 francs

Contactée par l'ats, la direction de Merck Serono ne fait aucune déclaration sur ces recommandations. "Nous réservons nos commentaires pour la CRCT", a relevé une porte-parole. Merck Serono a annoncé le 24 avril la fermeture de son site genevois découlant sur 500 licenciements et 750 transferts de postes.

Le plan social négocié au sein de la CRCT prévoit aussi une indemnité minimale de 25'000 francs ou de deux mois de salaire. Les employés de plus de 50 ans toucheraient un mois de salaire par année supplémentaire (le salaire étant limité à 12'500) avec un plafond de la prime d'âge fixé à 220'500 francs.

Un fonds spécial doté de 500'000 francs pour les cas de rigueur ainsi qu'une contribution d'un million pour atténuer les effets de la fermeture du site sur le marché local de l'emploi sont aussi prévus. Le syndicat regrette toutefois que les intérimaires, les sous-traitants et les consultants externes soient exclus du plan.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS