Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Augmentation moyenne entre 0,5% et 1%, a calculé l'USS

Les négociations salariales pour 2015/2016 sont "globalement positives", malgré les menaces de gel ou de baisse des rémunérations. Celles-ci seront augmentées en moyenne de 0,5% à 1%, a calculé l'Union syndicale suisse (USS).

Compte tenu de l'inflation négative d'environ -1% en 2015, la hausse moyenne des salaires réels approche ainsi les 2%, précise lundi la centrale syndicale dans un communiqué.

L'USS relève en particulier des accords salariaux positifs dans le second-oeuvre de la construction en Suisse romande, avec une hausse générale de 1% et 0,3% de plus à titre individuel. Satisfecit également pour ce qui concerne la pharma-chimie - chez Novartis et Lonza, par exemple - ainsi que les banques, dont UBS et Credit Suisse, où les hausses s'élèvent toutes à "bien plus" que 0,5%.

En revanche, l'évolution est jugée insuffisante dans une partie du second-oeuvre, plus particulièrement en Suisse alémanique. Et il n'y a pas eu de hausses au niveau national pour les électriciens et employés techniques du bâtiment, ni pour les menuisiers en Suisse alémanique. Les accords dans le commerce de détail sont aussi jugés insuffisants.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.