Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police a interpellé les manifestants à Auschwitz.

KEYSTONE/EPA PAP/JACEK BEDNARCZYK

(sda-ats)

Onze hommes et femmes, âgés de 20 à 27 ans, ont été interpellés après s'être dénudés et enchaînés vendredi à Auschwitz en Pologne devant l'ancien camp nazi d'extermination, a rapporté la police polonaise. Ils voulaient protester contre la guerre, selon des médias.

Les membres du groupe se sont attachés entre eux avec des chaînes après avoir tué un mouton avec un couteau. Selon un média local, ils se sont fait filmer par un drone. Ils ont aussi attaché une banderole blanche avec l'inscription en rouge "love" en haut du portail.

Ils ont voulu dénoncer les guerres dans le monde, et en particulier attirer l'attention sur la guerre en Ukraine, a indiqué un média de Cracovie. Les gardes du musée sont aussitôt intervenus, précise un communiqué du musée publié sur Twitter.

"Nous sommes choqués"

La police a interpellé les onze personnes, sept hommes et quatre femmes. Les quatre femmes sont polonaises. Le groupe d'hommes compte deux Polonais, quatre Biélorusses et un citoyen allemand, a indiqué un porte-parole de la police régionale, Sebastian Glen.

Les manifestants ont été transférés dans un commissariat pour y être interrogés. "Ils seront probablement inculpés d'outrage à monument ou autre lieu symbolique ainsi que de mise à mort d'animal injustifiée", a indiqué une porte-parole de la police.

"Nous sommes choqués et indignés par cette tentative d'utiliser ce lieu de mémoire pour (une) manifestation qui heurte la mémoire des milliers de victimes. C'est une action condamnable", a déclaré un porte-parole du musée.

Entre 1940 et début 1945, l'Allemagne nazie a exterminé à Auschwitz-Birkenau environ 1,1 million de personnes, dont un million de juifs de différents pays européens. Quelque 80'000 Polonais non juifs, 25'000 Roms et 20'000 soldats soviétiques y ont également trouvé la mort. Le camp a été libéré par l'armée rouge en janvier 1945.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS