Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sydney - Paul Hogan, alias "Crocodile Dundee", s'est vu interdire par les autorités de quitter l'Australie pour rentrer aux Etats-Unis où il réside, en raison de plusieurs millions de dollars d'impôts impayés. L'acteur australien était venu assister à l'enterrement de sa mère.
"Stupéfié est un mot faible", a déclaré son avocat pour décrire la réaction de son client à cette annonce. "Il est assis et se tourne les pouces en espérant que quelqu'un entende raison."
Selon le défenseur, l'acteur australien, 70 ans, a demandé au fisc australien de revenir sur son interdiction. "Si nous trouvons un accord dans les prochains jours, il pourra partir la semaine prochaine. Sinon, il pourrait être ici pour assez longtemps", a ajouté l'avocat.
Paul Hogan est en conflit depuis cinq ans avec les autorités australiennes concernant ses impôts, mais n'est pas poursuivi par la justice.
Selon la presse, l'acteur devrait 37 millions de dollars australiens (33,6 millions de francs) aux impôts pour ne pas avoir déclaré certains revenus. L'avocat de l'acteur s'est contenté d'évoquer une "somme très importante".
M. Robinson a souligné que son client s'était rendu plusieurs fois dans son pays depuis le déclenchement de cette affaire, sans aucun problème.
Connu dans son pays dès les années 1970 grâce à l'émission "The Paul Hogan Show", l'acteur était devenu célèbre dans le monde entier en 1986 avec "Crocodile Dundee", film relatant les aventures d'un chasseur de crocodiles débarquant à New York où il peine à s'adapter à la vie urbaine. Il avait ensuite joué dans "Crocodile Dundee II" et "Crocodile Dundee à Los Angeles".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS