Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les secours ont récupéré mercredi 125 personnes après le naufrage d'un bateau transportant des demandeurs d'asile, au large de l'île de Christmas, territoire australien au milieu de l'Océan indien. Ce chavirage est intervenu moins d'une semaine après un accident semblable qui avait fait des dizaines de tués.

L'embarcation a sombré à 107 milles au nord de l'île Christmas, selon les données de l'Autorité australienne de sécurité maritime (AMSA), qui a ajouté que le bateau transportait quelque 150 personnes.

La Premier ministre Julia Gillard avait évoqué plus tôt devant le Parlement qu'entre 123 et 133 personnes se trouvaient à bord.

Trois navires de la Marine marchande, dont un bateau philippin, étaient présents sur les lieux du naufrage, qui a eu lieu dans les eaux indonésiennes.

Au moins 17 tués récents

Des photos prises par le navire philippin peu avant que le bateau coule montre une embarcation très sommaire, de petite taille, et dont les ponts sont couverts de passagers.

Selon la télévision Australian Broadcating Corporation, la plupart des passagers (qui comptaient des femmes et des enfants) sont des Afghans.

Jeudi dernier, un bateau d'immigrés transportant quelque 200 personnes, la plupart originaires d'Afghanistan, avait sombré là encore au large de l'île de Christmas, un territoire australien perdu dans l'océan Indien à 2600 km des côtes nord-ouest de l'Australie et 300 km des côtes indonésiennes.

Mesure évoquée récemment

La grande majorité de la classe politique australienne souhaite que l'examen des demandes d'asile déposées par les immigrants soit réalisé ailleurs qu'en Australie, afin de couper l'herbe sous les pieds des passeurs et d'éviter un périple dangereux (de l'Indonésie à l'Australie) aux immigrants.

Depuis le 1er janvier, les autorités australiennes ont intercepté 62 bateaux transportant au total 4484 migrants, un nombre record sur une période de six mois.

ATS