Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le fraudeur présumé des élections cantonales valaisannes de mars 2017 sera jugé jeudi à Brigue. L'UDC a tenté, en vain, d'ajourner l'assermentation des conseillers d'Etat élus et a recouru contre le scrutin. Le recours a été retiré après l'arrestation de l'homme, alors membre de l'UDC (archives).

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

L'auteur présumé de fraude électorale lors des élections cantonales valaisannes de mars 2017 sera jugé jeudi par le tribunal de district de Brigue. L'homme avait été arrêté trois mois après les faits.

L'individu, un Suisse de 30 ans domicilié dans le Haut-Valais et membre de l'UDC au moment des faits, est accusé d'avoir volé du matériel de vote dans des boîtes aux lettres. Il aurait ensuite rempli et renvoyé les bulletins munis d'une fausse signature. Environ 200 bulletins auraient ainsi été falsifiés lors des élections au Grand Conseil et au Conseil d'Etat valaisans des 5 et 19 mars 2017.

Deux complices, dont le rôle a été jugé accessoire, ont déjà été condamnés à des peines pécuniaires par une ordonnance pénale. L'auteur principal doit pour sa part répondre de vol, faux dans les titres et fraude électorale.

Les irrégularités avaient été constatées et dénoncées par les communes de Brigue, Naters et Viège. Des citoyens s'étaient plaints de n'avoir pas reçu leur matériel de vote alors que les registres indiquaient qu'ils avaient voté.

Correctif possible

L'UDC, dont le candidat au Conseil d'Etat Oskar Freysinger n'avait pas été réélu, avait tenté d'invalider l'élection. Sa motion pour ajourner l'assermentation des membres du Conseil d'Etat avait été rejetée. Le parti avait aussi fait recours contre le résultat du scrutin, un recours retiré après l'arrestation du fraudeur présumé.

La fraude pourrait avoir influencé le résultat de l'élection au Grand Conseil dans l'arrondissement de Brigue. Le parti chrétien-social du Haut-Valais y a perdu un siège pour quelques voix au profit de l'UDC. Il a demandé des corrections s'il s'avère que la fraude a faussé le résultat. Le Grand Conseil attendra la fin de la procédure avant de se prononcer.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS