Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

PSA Peugeot Citroën a dû accepter de renoncer au versement de tout dividende pendant trois ans pour que l'Etat accepte de secourir sa banque. Le constructeur automobile français est toutefois resté vague sur les concessions qu'il pourrait être amené à faire en matière d'emploi.

BPF, la banque maison qui offre des crédits aux acheteurs de voitures du groupe, connaît d'importantes difficultés de financement. L'Etat va apporter sa garantie sur 7 milliards d'euros d'emprunts pendant trois ans, lui offrant ainsi une bouffée d'oxygène, a annoncé le groupe automobile.

Mais les contreparties sont importantes: PSA s'engage "pendant la période de la garantie de l'Etat, à ne pas procéder à des distributions de dividendes ou à des rachats d'actions, et à ne pas attribuer aux membres du directoire d'options de souscription ou d'achat d'actions ni d'actions gratuites", selon PSA.

"Pas de cadeaux" du gouvernement

Quelques minutes plus tôt, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait annoncé que son gouvernement "n'a pas du tout l'intention de faire des cadeaux". PSA a aussi concédé une entrée au conseil de surveillance du groupe d'un représentant des salariés et celle d'un représentant de l'Etat.

M. Ayrault a aussi demandé que le groupe automobile, qui prévoit 8000 suppressions de postes en France et la fermeture de son site d'Aulnay, près de Paris, revoie sa copie en épargnant des postes. "L'objectif pour nous, est clair: pas de licenciements secs, pas de personnes sans solution", a déclaré M. Ayrault.

Alliance avec GM

Simultanément, le groupe, qui a subi une baisse de 3,9% de son chiffre d'affaires à 12,9 milliards d'euros (15,6 milliards de francs) au troisième trimestre, a dévoilé un peu plus sur son alliance avec le concurrent General Motors, conclue en février.

Le français et l'américain vont plancher sur quatre projets industriels communs, dans les monospaces, les véhicules haut de gamme et les petites voitures faiblement polluantes. L'objectif est de permettre un lancement commercial des modèles issus de l'alliance avant fin 2016.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS