Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un automobiliste qui avait causé un accident entraînant la mort de ses trois passagers a été condamné à 32 mois de prison, dont 24 avec sursis. Il a été reconnu coupable d'homicide par négligence par le Tribunal de Moutier (BE).

Le tribunal, présidé par Jean-Mario Gfeller, n'a donc pas retenu le meurtre par dol éventuel comme l'avait requis le Ministère public. Le procureur avait demandé une peine de six ans de réclusion, estimant que le prévenu avait pleinement conscience des risques encourus.

"Le tribunal ne peut pas conclure à ce que le prévenu soit un meurtrier dans le sens premier du terme", a expliqué le président en rendant jeudi soir son verdict. L'accusé, un ressortissant portugais de 39 ans, n'a jamais envisagé cette issue dramatique, selon les juges.

Pour la justice, il est impensable que l'accusé ait accepté la mort de son cousin et celle de ses deux amis. "Le tribunal ne peut pas franchir ce pas", a estimé son président. "Rien ne permet de dire qu'il s'en fichait", a ajouté Jean-Mario Gfeller.

Coup de volant à droite

L'accident de la circulation remonte à la nuit du 18 mai 2013. Conduisant sous l'effet de l'alcool, le conducteur avait perdu la maîtrise de son véhicule sur la route du Mont-Crosin (BE), entre Tramelan et St-Imier. La voiture avait quitté la chaussée pour atterrir 25 mètres en contrebas et s'encastrer dans des arbres.

Pour la justice, la perte de maîtrise est due à une vitesse inadaptée et un taux d'alcoolémie d'au moins 1,77 pour mille. Mais le prévenu a toujours contesté son ivresse et expliqué l'accident par la présence d'une voiture venant en sens inverse sur sa voie, l'obligeant à donner un coup de volant à droite.

"Vous n'envisagez pas actuellement que c'est votre seule et unique responsabilité", a lancé le juge à l'adresse de l'accusé qui n'a cessé de minimiser les faits. "Inutile de rester dans le déni".

Les passagers, des ressortissants portugais âgés de 29, 31 et 46 ans avaient été tués dans cette embardée. Lors de l'accident, la route était mouillée à humide avec des nappes de brouillard.

ATS