Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - En 2010, quinze initiatives populaires ont été lancées: cette pléthore de textes a été dépassée une seule fois, en 1998, durant les 30 dernières années. Un phénomène assez typique d'une année précédant les élections fédérales.
Le lancement d'initiatives permet en effet aux formations de se profiler afin de capter l'attention de l'électorat. En 2006 et 2007, par exemple, dix puis onze textes ont été mis en circulation pour la récolte de signatures. Après les élections, ce zèle était passablement retombé (4 initiatives).
Cette année, partis et associations ont concocté au total huit initiatives. L'UDC a lancé sa proposition d'"Election du Conseil fédéral par le peuple" ainsi que "l'initiative pour les familles" permettant des déductions fiscales aux parents qui gardent leurs enfants.
Le PLR bataille lui en faveur de son projet "Stop à la bureaucratie!", tandis que le PS vante les mérites des "cleantech", un texte qui prône une transition rapide vers les énergies renouvelables.
Le Groupe pour une Suisse sans Armée (GSsA) milite pour "l'abrogation du service militaire obligatoire". L'Union des étudiants de Suisse (UNES) planche sur son "initiative sur les bourses d'études" visant à réduire les écarts entre cantons, et RoadCross roule pour la "Protection contre les chauffards".
La Fédération de l'hôtellerie et de la restauration GastroSuisse s'est mobilisée contre une "TVA discriminatoire pour la restauration".
Plusieurs comités spontanés se sont formés pour lancer sept initiatives: cela va d'un projet des restaurateurs "pour une loi libérale sur l'interdiction de fumer", en passant par une demande de "moratoire sur l'adhésion à l'UE" lancée par des milieux de droite, à une proposition des médecins en faveur de "la transparence de l'assurance maladie", pour n'en citer que quelques-unes.
En tenant compte des textes lancés en 2009 par les Jeunes socialistes ("1:12 - Pour des salaires équitables") et par l'organisation Marche blanche ("Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants"), 17 initiatives au total sont en cours de récolte de signatures.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS